Les besoins pratiques

Après avoir subi un crime, vous pouvez avoir besoin d’une aide pratique, par exemple pour :​

  • réaliser certaines tâches

  • compléter certains formulaires

  • vous loger

Pour en savoir plus, consultez les sections ci-dessous : 

L'aide avec les tâches

 

Vous pourriez avoir besoin d’aide pour effectuer certaines tâches après le crime. Par exemple :

  • réparer une serrure brisée

  • nettoyer une scène de crime

  • effectuer des tâches quotidiennes, comme entretenir votre résidence

  • faire garder vos enfants pendant vos absences liées au crime

 

L’Indemnisation des victimes d’actes criminels (IVAC) offre des services ou le remboursement de frais liés à certaines de ces tâches. Pour plus d’information, visitez leur site web.

L'aide avec les formulaires

 

Vous pourriez avoir besoin d’aide pour remplir des formulaires afin de faire valoir vos droits en tant que victime. Par exemple :

 

Certains organismes qui viennent en aide aux victimes, comme les Centres d’aide aux victimes d’actes criminels (CAVAC), peuvent vous assister pour compléter ces formulaires. Pour trouver un CAVAC dans votre région, vous pouvez consulter leur site web.

L'aide avec l'hébergement

 

Il existe des maisons d’hébergement pour les femmes et leurs enfants partout au Québec si vous devez vous reloger, par exemple en raison de violence familiale ou conjugale.

 

Pour plus d’information ou pour trouver ces maisons, vous pouvez consulter le site web de la Fédération des maisons d’hébergement pour femmes et du Regroupement des maisons pour femmes victimes de violence conjugale.

 

De plus, l’Indemnisation des victimes d’actes criminels (IVAC) offre notamment le remboursement de certains frais liés à un déménagement. Pour plus d’information, visitez leur site web.