Le soutien

Être victime d’un acte criminel peut entraîner des conséquences sur votre santé. Vous pourriez donc avoir besoin d'un soutien et d'un accompagnement tant au niveau médical que psychologique. Pour en savoir plus, consultez les sections ci-dessous :

Le soutien médical

 

Les blessures subies lors d’un crime peuvent nécessiter des soins médicaux. Par exemple, un suivi avec des spécialistes, des soins dentaires, des traitements ou des médicaments particuliers.

 

Si vous avez été victime directe d’un acte criminel, ou que vous avez dû intervenir pour aider la victime lors de la commission du crime vous pourriez être indemnisé. Vous devez faire une demande auprès de l’Indemnisation des victimes d’actes criminels (IVAC).

 

Pour plus d’information sur l’IVAC et sur les services offerts, visitez leur site web.

 

Pour mieux comprendre comment l’IVAC s’applique à votre situation ou pour obtenir de l’aide en cas d’une demande refusée, contactez la CJVAC pour prendre rendez-vous.

Pour les victimes d'agression sexuelle
 

Les Centres désignés pour victimes d’agression à caractère sexuel offrent des services confidentiels d’aide médicale et psychologique aux victimes d’agressions sexuelles, 24h sur 24 et 7 jours sur 7.  Ces centres peuvent vous venir en aide rapidement partout au Québec. Ils sont situés principalement dans les urgences des hôpitaux et dans les CLSC.

 

Vous devez visiter un Centre si vous voulez subir un examen médico-légal. Cet examen permet de prélever des éléments de preuve en lien avec l’agression si vous portez plainte.

 

Pour plus d’information sur les Centres désignés pour victimes d’agression à caractère sexuel ou pour trouver le Centre le plus près de chez vous, composez le 1 (888) 933-9007 ou consultez leur site web.

Le soutien et l'accompagnement

 

Un acte criminel cause souvent des conséquences psychologiques sur les victimes directes, mais également sur ses proches et sur les témoins. Si vous avez été victime d’un acte criminel, de près ou de loin, vous pourriez avoir besoin de soutien.

 

Parfois, le fait de parler à un ami ou à un membre de la famille peut aider une victime à répondre à son besoin de soutien. Si vous ressentez le besoin de parler de ce que vous vivez, n’hésitez pas à vous confier à quelqu’un en qui vous avez confiance.

 

Vous pourriez aussi avoir besoin d’une aide professionnelle pour vous soutenir psychologiquement et vous accompagner dans les démarches que vous souhaitez entreprendre. Si vous en ressentez le besoin, il existe plusieurs ressources pour vous venir en aide et vous accompagner.

Les ressources générales
 
Les ressources spécialisées
 

Le soutien psychologique

 

Si vos symptômes psychologiques persistent, vous pourriez avoir besoin d’un suivi psychologique.

 

L’Ordre des psychologues du Québec offre un outil de recherche pour trouver un psychologue qui correspond à vos besoins, sur leur site web.

 

L’Indemnisation des victimes d’actes criminels (IVAC) peut rembourser des séances ou offrir un suivi psychologique aux victimes et à leurs proches. Pour plus d’information, vous pouvez consulter leur site web.